Maison Folle

La maison folle, qu’est-ce que c’est ?

Avez-vous déjà entendu parler de la maison folle ? C’est ainsi qu’est nommé cet immeuble résidentiel, situé en Israël. Dans la capitale Tel Aviv, cette villa insolite collective, situé au 181 de la rue Ha Yarkon, doit son nom à son architecture étrange. Quelque chose émane de la maison folle. Il est en effet difficile de passer devant un tel édifice, sans ressentir le moindre bouleversement. C’est une émotion torturée qui transparaît de la maison folle. Léon Gaignebet, architecte franco-syrien, aurait érigé ce bâtiment entre 1982 et 1985, dans une volonté de trancher avec la norme. Pari réussi, il est difficile de catégoriser ce style architectural, bien que certains rapprochent la maison folle à de l’art nouveau, façon Guimard.

La maison folle, un édifice qui plaît, ou qui ne plaît pas !

Bien qu’étant la plus connue, la façade qui donne sur la mer n’est pas la principale. En réalité, l’entée de la maison folle se situe du côté inverse, avec là aussi une architecture surprenante. C’est un jardin vertical qui y prend naissance, accompagné de fresques qui rappellent les mythes anciens. Il est clair que la maison folle ne saurait laisser personne indifférent. Les touristes qui passent aux côtés de l’édifice braquent leur regard sur les façades improbables, et des réactions surprises naissent de-ci de-là des foules. Environ trente ans après sa construction, la maison folle suscite toujours énormément d’attention. Certains verront là un coup de génie, tandis que d’autres détesteront. Et vous… Qu’en pensez-vous ?

Pas encore de commentaires.

Laissez un commentaire

You must be logged in to post a comment.